Generation jeans / Nous. Bellywood

15,00

Description

Construit comme une ode à des générations d’individus qui luttent pour les libertés dans leur pays, Génération jeans décortique, afin de les rendre impuissantes, les peurs qu’a fait naître chez son auteur le régime dictatorial biélorussien, en nous contant son expérience de détenu politique et sa résistance quotidienne contre le pouvoir d’Aliaksandr Loukachenka. La pièce Nous. Bellywood cherche à donner une représentation réaliste de la société biélorussienne dans tout ce qu’elle transpire de mal-être, de dénis et de mensonges, allant ainsi à l’encontre des expertises. Elles en ont rêvé… se veut un texte sur la force de la fidélité et de l’amour, écrit à partir de faits réels, et dédié aux femmes des disparus politiques de la dictature biélorussienne qui n’ont pas cessé d’invoquer lumière, vérité et réparation.

Créé en 2005, en marge de l’esthétique officielle imposée par le régime du dictateur Aliaksandr Loukachenka, le Théâtre libre de Minsk (Belarus Free Theatre), en Biélorussie, regroupe un collectif de comédiens et de dramaturges. Remarqué en mai 2006 au Festival de théâtre de Berlin, le TLM débute sur la scène française le même mois à la Maison d’Europe et d’Orient, avant d’être programmé en 2007 à Alfortville, au Festival Passages à Nancy et à la Comédie de Saint-Étienne.

Textes de Constantin Stechik, Natalia Kaliada, Nikolaï Khalezine, Pavel Priajko et Pavel Rassolko.
Traduits par Alexis Vadrot, Iouri Vavokhine, Maria Chichtchenkova et Virginie Symaniec.
Préface Jean-Pierre Thibaudat.