Prochaines parutions

(sous réserve de modifications)

Hiver

Chroniques d’une ville qu’on croit connaître et Braveheart de Wael Kadour
traduit de l’arabe (Syrie) par Nabil Boutros et Simon Dubois, préface de Monica Ruocco
[en partenariat avec le Centre national du livre, la Maison Antoine-Vitez, l’Office national de diffusion artistique et Perseïden]

Les Érinyes, filles du désespoir de Dino Pešut
traduit du croate par Nicolas Raljevic, préface de Lada Kaštelan
[en partenariat avec le ministère de la Culture de la République de Croatie]

Chez moi de Victoria Yakubova
récit, texte original en français, préface de Volker Schlöndorff
[en partenariat avec Olma Djon productions]

Y-Saidnaya et Palmyre, les bourreaux de Ramzi Choukair
traduit de l’arabe (Syrie) par Ramzi Choukair, Simon Dubois et Céline Gradit, préface de Pascal Rambert
[en partenariat avec la Compagnie Kawaliss et l’Office national de diffusion artistique]

Printemps

Cyrille et Méthode, who are you ? de Jordan Plevneš
traduit du macédonien par Frosa Pejoska, préface de Georges Banu

La Porte de Fatima de Roger Assaf
traduit de l’arabe (Liban) par l’auteur

Personnages pour violon et orchestre de Iàkovos Kambanèllis
traduit du grec par Hélène Zervas
[en partenariat avec le programme GreekLit du ministère de la Culture de la République hellénique et Le Miel des Anges]

La Halle aux grains et Sacha, sors les poubelles de Natalka Vorojbyt
traduit de l’ukrainien par Iryna Dmytrychyn

Automne

La Sonate pathétique de Mykola Koulich
traduit de l’ukrainien par Sylvie Nelep

Trilogie chypriote de Aliye Ummanel
traduit du turc (Chypre) par Selin Altıparmak

Le Projet Handke et Le Retour de Karl May de Jeton Neziraj
traduit de l’albanais (Kosovo) par Sébastien Gricourt
[en partenariat avec le Qendra Multimedia]

Cosmos tango et Maison des moutons et des rêves de Gergana Dimitrova et Zdrava Kamenova
traduit du bulgare par Roumiana Stantcheva
[en partenariat avec 36 Monkeys]

La Langue de mon père de Sultan Ulutaş
texte original en français

Le Jardin de Sanayeh de Roger Assaf
traduit de l’arabe (Liban) par l’auteur


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies qui permettent au site de fonctionner. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer