Finist, le clair faucon

sam 16 mars 2024 | 19:00
Distillerie, Lodève

Lecture / rencontre / vernissage de la publication de l’oeuvre de Svetlana Petriïtchouk, accusée d'”apologie du terrorisme” et emprisonnée depuis mai 2023 à Moscou
https://www.francetvinfo.fr/culture/spectacles/theatre/russie-les-artistes-evguenia-berkovitch-et-svetlana-petriitchouk-incarcerees-pour-apologie-du-terrorisme_5810849.html

Rencontre avec Elena Gordienko, chercheuse associée à l’Institut de recherches en études théâtrales (IRET) de la Sorbonne Nouvelle, et autrice de la préface.
Lecture par Roger Assaf, Dominique Dolmieu, Mitia Fedotenko, Domitille Jacolin et Angelica Livshitz.
Texte traduit du russe par Antoine Nicolle et Alexis Vadrot, et disponible aux éditions l’Espace d’un instant.

Finist, le clair faucon raconte les parcours de femmes russophones qui ont été enrôlées par Daech via les réseaux sociaux sous prétexte d’une relation amoureuse et d’un mariage, ce qui les a poussées à vouloir quitter leur pays natal et à rejoindre les terroristes, avant d’être détenues et jugées en Russie. Cette pièce juxtapose la trame du conte traditionnel russe éponyme avec des témoignages documentaires, notamment des extraits de sténographies d’audiences de tribunaux, pour traiter de la psychologie des femmes qui, en quête d’amour et en raison des mythes sexistes stéréotypés du « prince charmant », deviennent des proies faciles pour les criminels.

Svetlana Petriïtchouk, née en 1980 à Bichkek (Kirghizistan), est une dramaturge russe, qui a notamment participé au laboratoire du Teatr.doc à Moscou. Ses textes, dans lesquels elle aborde constamment les questions de genre et les thématiques sociales, ont été largement mis en scène en Russie et distingués par différents festivals, dont Lioubimovka. Finist, le clair faucon a été créé en 2020 à Moscou, dans une mise en scène de Jénia Berkovitch, et a obtenu le Masque d’or, la plus prestigieuse distinction théâtrale en Russie, en 2022. En mai 2023, Svetlana Petriïtchouk et Jénia Berkovitch ont été accusées de faire l’« apologie du terrorisme » dans ce spectacle, et placées en détention. Depuis leur incarcération, la pièce a été traduite dans une dizaine de langues et présentée dans de nombreux théâtres à travers le monde, et notamment à Avignon, Barcelone, Berlin, Bruxelles, Paris, Stockholm et Tachkent.

Une coréalisation Théâtre dans la Forêt / Maison d’Europe et d’Orient, en partenariat avec la Ville de Lodève et la médiathèque Confluences, dans le cadre du Printemps de Poètes 2024.
Réservation conseillée au 09 75 47 27 23.
Sortie en libre participation.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies qui permettent au site de fonctionner. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer